Auto atlas
Publié le - 491 v. -

On vous explique comment installer un boitier additionnel dans votre voiture

Envie de donner un peu de puissance à votre véhicule ? Deux solutions s'offrent à vous : la première consiste à reprogrammer le calculateur de votre moteur et la seconde, basée sur la pose d'un boitier additionnel. Alors, laquelle choisir ? La deuxième solution est plus facile à mettre en œuvre et est plus avantageuse au niveau du coût.

Bon, le choix est fait. Mais comment installer ce type de boîtier ? Faut-il recourir à un professionnel ? Pas de panique, cette étape est tellement facile qu'un enfant de 10 ans pourrait la réaliser. Voici les 3 étapes à suivre pour bien réussir l'installation :

Première étape

Avant toute chose, pour éviter qu'aucune personne ne touche à n'importe quoi dans la voiture lors de la phase d'installation, il faut ouvrir le capot puis verrouiller toutes les portes de la voiture. Ensuite, il est toujours conseillé d’attendre environ 5 minutes avant de passer à l’étape de l'installation. Pendant ce laps de temps, inutile de vous tourner les pouces, allez plutôt chercher votre cruciforme pour dévisser les deux vis se trouvant à côté du branchement du boîtier.

Une fois ouvert, vous pouvez voir le circuit électronique ainsi que les broches et le jumper qui vont avec. Ce dernier sert de réglage de l'intensité de la puce. Plus il sera placé à droite, plus vous augmentez le rendement.

Cependant, il est conseillé de réduire le rendement en cas de fonctionnement anormal du moteur.

Deuxième étape

Une fois que vous avez défini le meilleur emplacement du jumper pour votre moteur et que les 5 minutes sont écoulés, vous pouvez maintenant passer à l’étape d'installation. Cette étape commence toujours par la localisation de l'endroit où il faut installer le boîtier additionnel. Cet emplacement diffère d'un modèle à l'autre. Pour ce faire, il faut toujours consulter la notice. Une fois trouvé, les branchements du moteur identifiés, vous pouvez les enlever pour les coupler sur les prises de la puce et brancher le boîtier sur le moteur.

Dernière étape

La dernière étape est facultative. En effet, certains modèles de boîtier additionnel ne demandent pas cette manipulation. Cette étape consiste à relier le boîtier à la batterie de la voiture pour son alimentation.

Pour conclure, il est évident que l'installation d'un boîtier additionnelest d'une facilité remarquable du moment qu'on sait comment identifier les branchements à effectuer. Le réglage de la puissance est un jeu d'enfant. Cependant, il est conseillé de toujours verrouiller la voiture et attendre 5 minutes pour plus de sécurité. Alors, si vous voulez plus de puissances dans vos moteurs, vous savez quoi faire.

Exprimez vous !

Les publications similaires de "Actu Autos"

  1. 23 Oct. 2018Vos réparateurs de pare-brises dans l'Essonne36 v.
  2. 15 Sept. 2018La vignette crit’air va devenir obligatoire89 v.
  3. 19 Août 2018D’où proviennent les véhicules commercialisés par les mandataires automobiles ?128 v.
  4. 8 Août 2018Les meilleurs services de taxi par téléphone107 v.
  5. 4 Juil. 2018Peut-on agrandir son camping car?252 v.
  6. 1 Juil. 2018Toutes les infos sur les stages permis motos124 v.
  7. 12 Juin 2018Les adresses en région Parisienne pour des changements de pare-brise en urgence144 v.
  8. 20 Nov. 2017Contrôle technique automobile 2018 : vers un examen plus sévère444 v.
  9. 16 Nov. 2017Les épreuves du permis B392 v.
  10. 12 Nov. 2017On en parle peu mais votre pastille est un élément essentiel347 v.
  11. 30 Oct. 2017Le permi de conduire pour tous et pas cher358 v.